Lycée Ibrahima Ly Bamako 5

« Ecrire pour les droits » communément appelé "Marathon des Lettres" est l’une des plus grandes campagnes d'Amnesty International (AI). Organisé en décembre les membres, militants et sympathisants d’Amnesty International écrivent des millions de lettres pour des personnes dont les droits les plus fondamentaux sont bafoués. Ces militants envoient des lettres, des pétitions, des courriels, des tweets, des messages Facebook, des photos, des cartes postes afin de lutter contre des injustices partout dans le monde.

Chaque année en décembre, à l’occasion de la plus grande campagne mondiale en faveur des droits humains, des sympathisants d’Amnesty International du monde entier écrivent des millions de lettres et se mobilisent en faveur des personnes dont les droits humains sont bafoués. L’année dernière, presque 4,5 millions de lettres ont été rédigées. La campagne annuelle « Ecrire pour les Droits » ou encore appelé « Marathon des lettres » a produit 3.2 millions d’actions sur 11 cas différents en 2013. AI Mali a contribué pleinement à la libération du jeune nigérian, Moses Akatugba, gracié en avril 2014.

Lycée MadembaSy 3

Cette année, pour la première fois, deux responsables d’Amnesty International, poursuivis en Turquie pour de fausses accusations liées au terrorisme en raison de leur travail de défense des droits humains, recevront des lettres. Le président d’Amnesty Turquie Taner Kılıç est emprisonné depuis le 6 juin 2017. Idil Eser et Özlem Dalkıran, respectivement directrice et membre fondatrice d’Amnesty Turquie, étaient parmi les dix défenseurs des droits humains arrêtés le 5 juillet. Elles ont été libérées en octobre après avoir passé presque quatre mois en prison, mais font toujours l’objet de poursuites.

L’édition 2017 se déroule au Mali du 03 au 17 décembre 2017 avec au programme plusieurs actions afin de contribuer à apporter un changement dans la vie des gens, à l’obligation de rendre des comptes, à changer les politiques et les pratiques en faveur des victimes des atteintes graves aux droits humains. Cette année la structure malienne a pris part à l’EID 2017 à travers aussi la collecte de signature et la contribution de la Directrice Exécutive.

L’objectif principal de cette année est de collecter 10000 pétitions sur le cas de Tadjadine Mahamat Babouri, connu sous le nom de Mahadine, est un cybermilitant tchadien. En septembre 2016, il a publié des vidéos critiquant le gouvernement tchadien sur Facebook. Enlevé en pleine rue quelques jours plus tard, il a été frappé et enchaîné pendant plusieurs semaines. Il encourt aujourd’hui la réclusion à perpétuité et est gravement malade, car il a contracté la tuberculose en prison.

« Avec un stylo, on peut changer le monde », Malala Yousafzai, Prix Nobel de la Paix 2014.

Sogoniko 3 

 

rejoignez-nous

Lettre d'informations

Aucune image